Togo/Élections législatives et régionales : Les Togolais appelés aux urnes le 13 avril 2024

Les Togolais sont désormais informés de la date effective des élections législatives et régionales prévues pour le premier trimestre de l’année 2024.

Par décret pris en conseil des ministres, tenu du 7 au 8 février dernier à Lomé sous la présidence du chef de l’État, Faure Essozimna Gnassingbé, le gouvernement a décidé de convoquer les Togolais aux urnes le samedi 13 avril 2024 pour élire leurs représentants devant siéger à l’Assemblée nationale pour le compte de la 7ème législature et leurs conseillers régionaux.

Selon le gouvernement, l’organisation des élections législatives et régionales de cette année 2024 a nécessité la modification du code électoral pour inclure des dispositions permettant la tenue de scrutins multiples.

Conformément aux dispositions du code électoral et au regard du chronogramme proposé par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le Conseil des ministres a fixé la date des élections législatives et régionales au samedi 13 avril 2024.

Classement des villes d’Afrique où il fait bon vivre : Lomé occupe une place de choix devant Abidjan, Yaoundé et Abuja

Par ailleurs, le gouvernement a adopté un décret relatif au vote par anticipation des membres des forces de défense, forces de sécurité, forces paramilitaires et réserve opérationnelle, pour ces élections législatives et régionales de 2024, conformément au code électoral.

En effet, au Togo, le code électoral prévoit la possibilité pour les forces armées et de sécurité d’exprimer leur vote avant la date fixée pour le scrutin, en vue de leur permettre d’assurer la sécurité des citoyens durant le vote.

Tenant compte du contexte sécuritaire régional et de ses incidences, notamment dans la région septentrionale, et au regard de l’impératif de maintenir la paix et la quiétude des populations durant les opérations de vote pour les élections législatives et régionales de 2024, le décret fixe la date du vote par anticipation des membres des forces de défense, forces de sécurité, forces paramilitaires et réserve opérationnelle, à soixante-douze (72) heures avant le jour du vote général.

Ces décrets marquent ainsi le début de la dernière phase du renouvellement des membres des institutions de la République.

Total
0
Shares
Previous Post

Classement des villes d’Afrique où il fait bon vivre : Lomé occupe une place de choix devant Abidjan, Yaoundé et Abuja

Next Post

Togo/Élections législatives et régionales : 28 mars, date d’ouverture de la campagne électorale

Related Posts
Total
0
Share

En savoir plus sur Afree-Media

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading