Insécurité routière : Le GLCU Golfe 1 et l’association Mayi Magbo Dé-Dié en campagne de sensibilisation dans le Golfe 1

Dans le cadre d’une initiative conjointe visant à sensibiliser la jeunesse sur les dangers de l’incivisme routier, le Groupe Local de la Citoyenneté Utile (GLCU) de la commune du Golfe 1 et l’association Mayi Magbo Dé-Dié ont organisé une séance de sensibilisation au Centre d’Apprentissage Marie Auxiliadora (CAMA) à Akodessewa.

L’événement, qui s’est déroulé ce mercredi 20 mars 2024, marque la première étape d’une campagne de sensibilisation axée sur le thème : « Incivisme routier : quelles conséquences socioprofessionnelles pour les jeunes ? » et a rassemblé plus de cinq cents (500) jeunes étudiants en formation professionnelle.

Selon le président du Groupe Local de la Citoyenneté Utile de la commune du Golfe 1, Mathurin AZIAKPOR, l’objectif de cette campagne est de sensibiliser les citoyens, en particulier les jeunes, sur les dangers de l’incivisme routier.

« Nous avons constaté que ces derniers temps, beaucoup de jeunes perdent leur vie dans des accidents de circulation. La plupart du temps, ces accidents et décès surviennent à cause de l’insouciance, du manque de respect du code de la route et de certains comportements inciviques. Ce état de chose nous interpelle tous en tant que citoyens et nous voulons apporter notre contribution à a cette lutte que les autorités compétentes mènent déjà sur nos routes, en promouvant le respect des règles et du code de la route auprès des jeunes afin de réduire un temps soit peu les accidents et les comportements dangereux sur les routes », a souligné Monsieur AZIAKPOR.

Pour le président de l’association Mayi Magbo Dé-Dié, Gabriel ETEKPOR, en s’engageant dans cette lutte contre l’insécurité routière, les jeunes démontrent leur volonté de contribuer positivement à la sécurité routière et de faire face aux défis liés à l’incivisme sur les routes.

« Cette initiative reflète l’importance de l’éducation et de la sensibilisation pour changer les comportements et promouvoir une culture de sécurité routière au sein de nos communautés », estime l’activiste routier.

Il est à noter qu’à travers cette campagne, les deux associations, GLCU de la commune du Golfe 1 et l’association Mayi Magbo Dé-Dié, veulent ainsi lancer une dynamique collective pour faire face aux défis de l’insécurité routière et promouvoir un environnement plus sûr pour tous sur les routes.

Total
0
Shares
Previous Post

Sécurité routière : L’Association Mayi Magbo Dé-Dié appelle à la courtoisie au volant pour réduire les accidents sur les routes

Next Post

Togo :  Les élections législatives et régionales auront lieu le 29 Avril prochain

Related Posts
Total
0
Share

En savoir plus sur Afree-Media

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading