Port de casque obligatoire pour les passagers et conducteurs de taxi moto : Un pari gagné pour le ministère de la sécurité et de la protection civile

De gré ou de force, les éléments du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, ont réussi à faire plier la population à l’exigence du port de casque obligatoire pour les passagers et les conducteurs de taxi-motos. Le constat sur le terrain en dit long sur ce pari gagné par le Général de brigade Yark Damehame et ses éléments. La population l’aurait -il compris, que cela va plus dans l’intérêt de la préservation de leur vie, que dans la volonté des autorités du pays d’importuner leurs concitoyens ? Nous ne pouvons pas l’affirmer ave certitude mais cela semble être le cas, vu la manière dont la population s’est montré coopérante. Pointés sous les feux tricolores sur les grandes routes, à chaque carrefour dans la capitale, les forces de l’ordre et de sécurité, appuyées par les éléments de la Direction de Services Routières (DSR), ont su amener la population à s’adhérer à cette cause commune, qui est de réduire le nombre de décès dû aux accidents de circulation. Pour y arriver, l’approche a été de passer dans un premier temps à la sensibilisation de population pour lui expliquer le bien fondé de cette initiative, avant de passer à la phase des sanctions pour récalcitrants. La phase de sanction vient à peine de démarrer mais déjà les résultats sur le terrain sont satisfaisants. Chaque passager à dos d’une moto porte un casque. Ceux qui ne veulent pas porter le casque pour passager du conducteur, sortent avec leur propre casque à la main. Tant bien même qu’il y a encore des brebis galeux qui ne veulent se plier à la règle, la majorité des togolais se sont mis au pas. Il faut dire ceux qui font le commerce des casques profitent de cette situation pour faire de spéculation sur les prix des casques. Malgré les mises en garde des autorités, les spéculations continuent.

Total
0
Shares
Previous Post

Année académique 2023-2024 : La rentrée scolaire fixée au 25 septembre pour les apprenants

Next Post

Togo/Education nationale : Le ministre Kokoroko met fin au raccourci des classes pour les élèves dits surdoués

Related Posts
Total
0
Share

En savoir plus sur Afree-Media

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading